Reproduction de microorganismes de la forêt

Bokashi est un mot japonais qui signifie "matière organique fermentée"


« Né au Japon à l’issu d’une méthode élaborée par le Professeur Teruo Higa, le Bokashi est un engrais naturel, formé à partir de matière organique fermentée, lors d’un processus alternatif au compostage.

 

Comment ça marche ?

Comme mentionné précédemment, la méthode de fabrication du Bokashi se base sur le principe de la fermentation. Un processus rendu possible grâce aux micro-organismes efficaces (EM). Actifs sous conditions anaérobiques – sans oxygène – ils agissent sur la matière organique déposée dans le seau et empêchent sa décomposition.

Il est très facile de créer ton propre Bokashi, il suffit d’être équipé d’un seau Bokashi, de son de blé enrichi aux fameux EM et surtout de tes déchets organiques. Les étapes de réalisation sont simples, et font penser à une structure en lasagne : dans un premier temps, saupoudrer le fond du seau Bokashi, encore propre, d’EM ; déposer ses déchets organiques ; et enfin rajouter une couche d’EM par-dessus ces derniers déchets, de sorte que ceux-ci soient en contact avec des EM. Avant fermeture du seau, il est important de bien tasser afin que les conditions anaérobiques soient respectées. une opération simple et ludique, à répéter jusqu’à ce que le seau soit plein »*.

*Source: www.recup-compostage-urbain.fr