| | |

L’agroécologie s’engage lors du Festival de la Gaita

L’agroécologie s’illustre lors du Festival de la Gaita, où cinq mois se sont écoulés en une symphonie de formation, de partage, d’imagination, et de préparation méticuleuse des délicieux Enyucados. Ces gâteaux traditionnels, issus de tradition du Caraïbe colombien et confectionnés à base de manioc, ont été élaborés avec passion par le groupe de jeunes entrepreneurs du Centre éducatif El Palmar (Chipaem).

Aux côtés de leurs mères, de deux enseignants leaders et de l’équipe de Filotopie, le soutien constant de ce groupe visait à standardiser une recette qui charmerait les papilles des habitants d’Ovejas. Et où mieux lancer cet essai pilote de vente que lors du prestigieux Festival de la Gaita ?

Suite à plusieurs démarches administratives, la nouvelle tant espérée est parvenue de la mairie d’Ovejas, Sucre : la participation du groupe d’entrepreneuriat aux stands de vente du Festival est devenue une réalité. Armés de papier, d’organisation et d’une collaboration fructueuse, plus de 1000 Enyucados ont été produits dans une atmosphère mêlant joie et esprit d’équipe.

 

L’envergure de cet événement a exigé une préparation orale des élèves, où ils ont présenté leur identité, expliqué la raison de la vente de ce produit, et dévoilé l’enyucado, façonné à la main, produit localement et délicatement enveloppé dans une feuille de bijao.


La collaboration entre différents enseignants de l’école, les parents, la communauté locale et les membres dévoués de l’équipe Filotopie a créé les conditions idéales pour lancer cette expérience extraordinaire le 13 octobre.

Un t-shirt, un logo, une présentation impeccable : ces éléments clés étaient essentiels pour capter l’attention et éveiller le désir de goûter à ce délicieux gâteau traditionnel des Caraïbes.

Soutenir une entreprise portée par des élèves à caractère pédagogique n’a pas seulement donné naissance à la création d’un fonds économique pour la durabilité du projet, mais a également permis d’autonomiser les élèves et les parents en les dotant de compétences essentielles pour la vie.

Sortir, se découvrir sur le territoire en adoptant un rôle différent pour présenter leurs produits, a été l’étincelle initiale qui a conduit à la participation à trois autres événements, enrichissant continuellement l’expérience des enfants et des jeunes.

De nombreux défis restent à relever pour l’année 2024 :

  • Poursuivre les formations pour développer les compétences des élèves et des parents, en collaboration avec les enseignants et la direction du Centre éducatif.
  • Consolider la vente et fidéliser la clientèle locale des enyucados.
  • Créer le nouveau produit: tisanes du jardin. Standardiser la production et la présenter au public.

A lire également