| | |

Symbiose Terrestre : Le Jardin Secret d’arbres de l’École Agroécologique en 2024

L’année 2023 a été une année riche en enseignements, avec un travail acharné de tous les acteurs impliqués dans le projet : l’équipe de Filotopie, les étudiants, les enseignants et les parents. Cela a impliqué une avancée dans la connaissance des espèces d’arbres natifs, qui ont été produites dans les pépinières de l’école du Centre éducatif El Palmar.

Une grande réalisation a été la production de 462 plantules, dont :

  • 212 ont un potentiel de boisement,
  • 20 ont un potentiel de conservation,
  • 35 ont un potentiel fourrager
  • 195 ont un potentiel fruitier.

Nous parlerons en particulier des arbres fruitiers et de l’avancement de leurs processus de germination et de croissance en pépinière. Nous avons travaillé avec 16 espèces lors de séances organisées avec les étudiants, qui font partie des comités écologiques, et avec la participation occasionnelle de leurs parents.

Les arbres ayant le plus grand nombre de plantules étaient le Mamón ou Melicoccus bijugatus (64), le manguier ou Mangifera indica (29), l’arbre à pain (29) ou Artocarpus altilis, l’icaco ou Chrysobalanus icaco (19) – des arbres très résistants à la sécheresse, aux racines profondes, robustes, résistants aux conditions climatiques adverses, et très appréciés par la faune sauvage.

Celui qui était le plus abondant était le Melicoccus bijugatus, appelé localement « Mamón », avec 64 plantules. Un fruit natif, aux récoltes abondantes, qui sert de nourriture à la faune et aux habitants de la région caribéenne colombienne. Il existe de nombreuses espèces de Mamón dans la forêt tropicale sèche, mais celle-ci en particulier est la plus grande et la plus sucrée.

Dans la cuisine traditionnelle, il est utilisé pour préparer des boissons rafraîchissantes telles que la « Chicha de Mamón » ou des bonbons qui marquent les coutumes d’échange entre les familles lors des festivités de la « Semana Santa » (Semaine sainte).

Enfin, il convient de souligner que des plantules d’Artocarpus altilis, communément appelé arbre à pain, et de Mangifera indica, connu sous le nom de mangue, ont été produites. Ce sont des espèces très adaptées à la région et importantes pour améliorer l’alimentation des familles. Également, le Chrysobalanus icaco, une autre espèce très rare dans la région. Certaines plantules ont été plantées dans le Centre éducatif pour mieux les connaître.

 Espèces d’arbres fruitiers produites dans les pépinières du Centre éducatif El Palmar.

A lire également